Pour en savoir plus sur Delta-Formation n’hésitez pas à nous contacter au 05 59 55 71 61.

Maintien et Actualisation des Connaissances du SST

Maintien et Actualisation des Connaissances

SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL (MAC SST)

Nomenclature France

Objectif

Le certificat de SST (certificat sauveteur secouriste du travail) est valable 24 mois. Avant la fin de cette période de validité, le SST doit suivre une session de maintien et d’actualisation de ses compétences de SST pour prolonger la validité de son certificat de 24 mois.

Depuis le 1er janvier 2011, dans le cas où ce maintien/actualisation des compétences ferait défaut, le SST perd sa « certification SST » mais en aucun cas son obligation d’intervenir pour porter secours à une personne en danger (art 223-6 du code pénal). La validation d’une session de maintien et d’actualisation de ses compétences lui permettra de recouvrer sa « certification de SST » et une nouvelle carte de SST lui sera délivrée.

Maintien et Actualisation des Connaissances SST

Caractéristiques

Durée : 7 heures
Effectif maximum : 12 stagiaires

Pré-requis

Être titulaire du certificat SST

Programme

Il est identique à celui de la formation initiale (huit thèmes) :

1 – Le sauvetage secourisme du travail

Les accidents du travail dans l’établissement ou dans la profession.

  • Intérêt de la prévention des risques professionnels.
  • Qu’est-ce qu’un Sauveteur-Secouriste du Travail ?

2 – Rechercher les dangers persistants pour protéger

  • Reconnaître, sans s’exposer soi-même, les dangers persistants éventuels qui menacent la victime de l’accident et/ou son environnement,
  • Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime de la zone dangereuse sans s’exposer soi-même.

3 – De « Protéger » à « Prévenir »

  • Repérer des dangers dans une situation de travail (risque d’explosion, risque de brûlures, risque de coupure, risque d’effondrement etc.).
  • Supprimer ou isoler des dangers, dans la limite de son champ de compétence, de son autonomie et dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.

4 – Examiner la victime et faire alerter

  • Examiner la(les) victime(s) avant et pour la mise en oeuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir.
  • Faire alerter ou alerter en fonction de l’organisation des secours dans l’entreprise.

5 – De « Faire alerter » à « Informer »

  • Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en oeuvre à son responsable hiérarchique et/ou le(s) personne(s) chargée(s) de prévention dans l’entreprise.

6 – Secourir : effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la (des) victime(s)

  • La victime saigne abondamment,
  • La victime s’étouffe,
  • La victime répond, elle se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux,
  • La victime répond, elle se plaint de brûlures,
  • La victime répond, elle se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements,
  • La victime répond, elle se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment,
  • La victime ne répond pas, elle respire,
  • La victime ne répond pas, elle ne respire pas.

7 – Situations inhérentes aux risques spécifiques (en option)

  • Risques spécifiques de l’entreprise.
  • Conduites particulières à tenir.

Modalités d’évaluation

  • La formation comporte une évaluation formative réalisée tout au long de la formation et certificative au moment des cas concrets.
  • L’évaluation donne droit, si elle est satisfaisante, au certificat de SST de l’INRS, délivré par l’organisme formateur.
  • A l’issue de cette évaluation, un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail valable 24 mois sera délivré au candidat qui a participé activement à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation certificative favorable de la part du ou des formateurs.
> Contactez-nous > Nos autres formations en sécurité du travail > Planning